TC CHALLANDAIS

 

N° d'Affiliation : 02 85 0059

   ACCUEIL   
MON CLUB
LA VIE DU CLUB
LE CLUB...MAIS ENCORE
ESPACE ADHERENTS


Nos liens
Nos coordonnées
Plan du site
Le site de la FFT
Le site de la ligue
Télécharger Acrobat Reader
 
MON CLUB / Mon entraineur

Avant un match de tournoi...

 

LE TENNIS, UN JEU MENTAL

 

Observons un joueur qui tape son coup droit : le joueur bouge, et agit en suivant des procédures gestuelles longuement répétées à l’entraînement.Tout cela n’est-il que mécanique ?Croire cela serait oublier ce qui se passe dans la tête du joueur pendant ce laps de temps : Il y a ce qu’il perçoit, ce qu’il sent, ce qu’il voit, ce qu’il entend, comment il se parle et il y a les conclusions qu’il en tire : c’est à dire comment il juge la situation et comment il va réagir.

En réalité, chaque coup joué naît d’abord dans le cerveau : Avant que la balle sorte de la raquette de votre adversaire le coup est mentalement déjà joué. Très vite : vous percevez la situation avec vos sens et ces informations sont transmises au cerveau qui évalue la situation. En fonction de l’évaluation, le cerveau donne l’ordre au corps de bouger. C’est le moment crucial. Le cerveau jugera la situation plus ou moins bien selon l’état émotionnel dans lequel vous vous trouvez. Si l’émotion est adaptée vous bougerez bien si elle ne l’est pas vous bougerez mal. Que votre technique soit bonne ou pas ne changera rien à l’affaire. En fait aucune technique ne vous sauvera d’un état émotionnel inadapté. Le coup droit qui tient sous pression est un leurre : ou vous êtes dans le bon état ou vous ne l’êtes pas. Ceci explique pourquoi de nombreux joueurs jouent mieux à l’entraînement qu’en match : leurs émotions à l’entraînement n’ont rien à voir avec ce qu’ils vivent en compétition.

Ce qui est vrai pour une frappe de balle est d’autant plus vrai pour un match entier. L’état émotionnel dans lequel vous vous trouvez avant le match déterminera ce que vous ferez pendant le match. Et la manière dont vous réagirez après le match pourrait tout à fait conditionner les matches qui suivent et ainsi de suite.

 Dans ces conditions, on peut se demander ce qui n’est pas mental dans le tennis ? En réalité pas grand-chose chose si l’on considère que, de la stratégie de jeu à l’exécution des coups tout en passant par la préparation des matches et l’entraînement, vos performances seront indexées à votre état émotionnel.Ce jeu vous fournira de nombreuses occasions de plonger dans des émotions efficaces ou pas. A commencer par les temps de non jeu pendant lesquels vous aurez tout le loisir de vous détruire ou de vous récupérer selon vos capacités dans ce domaine. Chaque événement de match, une faute d’arbitrage, une balle let injuste, des coups gagnants miraculeux, mais aussi n’importe quel élément du jeu sur lequel vous porterez un jugement, pourra avoir une incidence sur votre état émotionnel.

 La réussite dépend de vos jugements et de la justesse de vos réactions. Les gens ne performent rarement quand ils sont en colère, tendu ou anxieux. A l’inverse ils approchent de leur plein rendement avec des émotions positives comme le calme, la confiance, la concentration et l’ouverture d’esprit.La clé sera de devenir conscient de vos émotions afin de pouvoir les utiliser à votre avantage. La performance requière la capacité d’être capable de sélectionner une émotion spécifique et d’en laisser d’autres de côté.Le vainqueur sera celui qui saura adapter ses émotions à la situation et choisir parmi les réactions possibles, celles qui le rendront le plus efficace. Le champion sera celui qui saura le faire dans toutes les circonstances.

 

                      __________________________________________

Echauffement d'avant match...

A l'approche des tournois, je me permet de faire un petit rappel des coutumes et usages qu'il est bon de réaliser avant un match.

Cela commence par une veillée assez calme et une bonne nuit de sommeil !!!! ;) Ensuite il est bon de manger le jour J environ 2h30 avant l'heure prévue du match (digestion oblige).

Avant le match:

Arriver 45min au minimum avant l'heure prévue.

- Aller courir au moins 10min (pour augmenter le rythme cardiaque et respiratoire).                                                                                                              - S'échauffer à la corde (si vous en possédez une) pour mettre en action les mollets et les tendons d'Achille.                                                                                - A la suite de cela, travailler les "écoles de courses" ("talons-fesses", "montée de genoux", "pas chassés" et "pas croisés").                                                           - Si vous avez la possibilité, il est judicieux de "taper la balle" avant de jouer son match pour "libérer le bras" et se relâcher (cela permettra de "sentir la balle" et de se faire aux conditions climatiques _ surtout en extérieur_)

C'est parti, le match commence !!!

Lors d'un match, notre niveau de tennis n'est pas le seul facteur... Il faut être bien dans sa tête. Cela commence par être "professionel et fair-play".

Le professionalisme consiste à être lucide. En effet, lors des changements de côté, il est nécessaire de prendre son temps et de se reconcentrer sur les points à venir ("c'est a moi de servir, donc je m'aplique sur les lancers de balle et sur le fait de mettre la balle où je le souhaite" -- "c'est à moi de relancer, je fais attention à ne pas faire la faute et je peux ainsi disputer mon point dans les meilleures conditions").                                                                                          Le changement de côté est d'une grande importance. Dans un premier temps, il sert à se reposer et se calmer (si besoin est). Ensuite il sert à se ravitailler (les matchs de tennis peuvent être très longs). Puis, enfin, il sert à se remobiliser pour les points suivants.                                                                                        Pendant les jeux; lors des échanges, il est parfois frustrant de ne pas arriver à réaliser ce que l'on veut... Mais il faut garder son sang-froid. Aussi bien pour vous que par respect pour l'adversaire !                                                                           Il n'y a rien de plus énervant que d'essayer de se concentrer face à une personne qui crie ou qui pleure sans cesse. Le fair-play est donc dans les annonces de balles (fautes et bonnes) mais aussi dans le comportement que vous avez sur le court !!!

En dernier lieu, je voudrai vous souhaiter à tous de bons matchs, de prendre du plaisir et de vous amuser le plus possible tout en réalisant les plus belles performances.                                                                                                         Le tennis n'est effectivement qu'un sport, qu'un jeu où le maître mot est, et doit rester, le plaisir. Rien ne sert de se mettre une pression surdimensionnée. Donnez le meilleur de vous même, après, le résultat ne sera que futilité.

Merci d'avoir lu cette page avec attention et de la mettre en application avec le plus grand soin. Vos résultats n'en seront que plus honorables.

Bon matchs à tous.

Benjamin

_________________________________________________________________

Les 10 règles d' or du sport:

1) Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives.

2) Je bois 3 à 4 gorgées d' eau toutes les 30 minutes d' excercice à l' entraînement comme en compétition.

3) J' évite les activités intenses par des températures extérieures < -5° ou > +30°.

4) Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive.

5) Je ne prend pas de douche froide dans les 15 minutes qui suivent l' effort.

6) Je ne fais pas de sport intense si j' ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures).

7) Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j' ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

8) Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essouflement anormal survenant à l' effort.

9) Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l' effort ou juste après l' effort.

10) Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l' effort ou juste après l' effort.

 

 




En bref



La Newsletter
s'inscrire
se désinscrire

Notes précédentes
Date Intitulé
16/11/2010Avant un match de tournoi...
Plus de notes d'informations 
    © FFT   - TC CHALLANDAIS - Nous contacter - Mentions légales - Administration -